L’ostéopathie

QU EST CE QUE L’OSTEOPATHIE ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle, à visée préventive et curative qui s’emploie à restaurer la mobilité des tissus.

Toute tension musculaire inadaptée, tout blocage articulaire entraine un phénomène d’adaptation corporel qui, a force fatigue et provoque d’autres tensions, des inflammations et donc des douleurs.

Cela peut se voir notamment lors de faux mouvements ou de traumatismes pouvant entrainer des douleurs aigues, mais aussi sur des postures non physiologiques maintenues (postures de travail, compensation…) pouvant entrainer des douleurs chroniques.

Le travail de l’ostéopathe consiste à réduire les tensions contraignants les différents tissus et à leur redonner de la mobilité afin qu’ils puissent s’adapter au mieux aux différentes contraintes du quotidien

COMMENT CA MARCHE ?

Les techniques fonctionnelles, dites « douces » Ces techniques consistent toujours à une aggravation passagère, momentanée et volontaire de la lésion ostéopathique de façon à permettre au corps de stimuler ses facultés d’auto-guérison.

Les techniques structurelles, qui peuvent faire « craquer » l’articulation

La métaphore suivante illustre parfaitement ce que sont les techniques structurelles et fonctionnelles.

Vous marchez et accrochez votre manche à un clou que vous n’aviez pas vu. Deux solutions se présentent à vous :

  • vous pouvez tirer votre manche pour vous dégager, c’est la technique structurelle :

Les +  : la technique est rapide, ne demande aucune participation au patient et provoque un soulagement immédiat.

Les – : elle demande de travailler contre résistance : si une vertèbre ne va pas dans un sens a technique la force à y aller qu’elle le veuille ou non, cela demande donc une dextérité et une précision de la part du thérapeute. Il peut y à voir ce phénomène d’excavation (craquement).

CETTE TECHNIQUE NE SE FAIT PAS DU TOUT EN FORCE. Elle ne fait pas forcement mal. Si douleur il y a c’est le temps de la mise en place de la technique car la zone bloquée est douloureuse mais la technique en elle-même ne fait pas mal.

  • vous pouvez aussi interrompre votre mouvement, revenir légèrement en arrière pour vous dégager sans déchirer votre chemise : c’est la technique fonctionnelle

Les + : pas de craquement, pas de passage en force donc mise en place moins douloureuse. C’est un travail de fond qui agit sur l’articulation par les tissus environnant qui la « bloquent » les corrections résistent généralement plus longtemps aux contraintes du quotidiens qu’une simple correction structurelle.

Les – : la technique est plus longue car demande la coopération du tissu (qui, on ne va pas se mentir n’est pas toujours coopératif !!). Si la zone est enflammée le temps passé sur la technique la rend souvent plus désagréable que les techniques structurelles

Pour ma part je travaille souvent dans un premier temps sur une technique fonctionnelle. Le problème est que le système musculo tendineux ne se relâche pas en quelque secondes il lui faut tout un mécanisme physiologique et surtout un rétrocontrôle du cerveau. Cela peut mettre quelques jours.

Pour avoir une réduction significative de la douleur en fin de séance j’utilise donc au besoin des techniques fonctionnelles pour finir de libérer l’articulation.

JE DEMANDE SYSTEMATIQUEMENT A LA PERSONNE SI TELLE OU TELLE TECHNIQUE NE LE DRANGE PAS.

Ainsi si des personnes ne supportent pas le bruit de craquement j’utiliserai uniquement des techniques fonctionnelles et inversement pour ceux qui ont besoin du craquement pour se sentir libéré.

POURQUOI L’OSTEOPATHE TRAVAILLE LA CHEVILLE ALORS QUE JE VIENS POUR DES MAUX DE TETE ?

L’un des principes ostéopathiques est que le corps comme un tout et non pas par partie

Ainsi lorsque vous mobilisez votre bras, les chaines musculaires font également travailler vos cervicales, vos dorsales et même votre bassin !

Si vous vous tordez la cheville droite vous allez reporter votre poids sur la jambe gauche pour soulager votre jambe droite. Ce report de poids va contraindre plus fortement votre bassin à gauche. Pour la soulager vous allez incliner votre dos sur la droite…

Et ainsi de suite des adaptations peuvent se mettre en place jusqu’aux cervicales.

Et ainsi une ancienne entorse par le jeu des adaptations peut au bout de quelques temps vous donner des maux de tête